Bienvenue sur le livre d'or d'ART 21

N'hésitez pas à nous laisser des petits mots, des remarques, suggestions, conseils, ...

L'unique règle de ce livre d'or est la bienséance et PAS DE PUBLICITÈ.




Nom :
tresses
Pays :
Commentaires :
Ce que Dieu dit dans sa Parole :



"Je suis venu allumer un feu sur la Terre et comme il me tarde qu’il soit allumé." (Luc 12:49)



"L'Éternel dit à Josué: Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats." (Josué 6:2)





http://combat-dans-la-zone.tripod.com/blog/



Pour une aide à la lecture de la Bible vous pouvez me joindre par SMS au 0041.78.776.54.49
____________________
Nom :
Pays :
Commentaires :
____________________
Nom :
Raphaël Zacharie de Izarra
Pays :
FRANCE
Commentaires :
- C'est pas ma faute -

On m'accuse d'avoir renversé exprès ma grand-mère qu'était riche comme Crésus. Je l'ai renversée c'est vrai, mais c'était juste par inadvertance. Elle avait qu'à pas traverser la cour avec ses béquilles aussi... Moi avec ma grosse voiture aux pare-chocs chromés j'ai pas pu l'éviter. L'héritage m'est tombé dessus aussitôt après.

On dit que je suis opportuniste sous prétexte que j'ai pas dit non quand on m'a proposé la légion d'honneur. Elle aurait dû revenir à mon cousin Pastaquin qu'est mort avant d'en voir la couleur. Moi je la porte sur le côté droit, alors forcément ça fait jaser...

Y en a qui sont jaloux de ma femme vu qu'elle est haute comme un capitaine. Moi je dis que c'est pas la volonté qui me manque pour la faire rapetisser, mais ma femme elle veut pas ôter son chapeau.

Des salauds prétendent que je travaille pas mais que je porte quand même des chemises qui sont pas données. J'ai la peau qui supporte pas le tissu ordinaire, c'est un problème épidermique. Il faut bien que je paye mon tailleur. L'argent de ma femme, il le refuse pas.

C'est pas ma faute à moi si on m'aime pas.

Raphaël Zacharie de Izarra
____________________
Nom :
Licatta Numi
Pays :
idenknow@web.de
Commentaires :
____________________
Nom :
patenschaften
Pays :
Commentaires :
http://www.spenden-tsunami.w50.de
http://www.spenden-flutopfer.w50.de
http://patenschaften.w50.de
http://tsunami-spenden.w50.de
http://www.tsunami-spende.w50.de
http://www.kinder-helfen.w50.de
http://www.kinder-spenden.w50.de
http://www.spenden-konto.w50.de
http://www.spenden-konto.w50.de
http://www.hunger-in-afrika.w50.de
http://www.kinder-in-afrika.w50.de
http://www.kinder-patenschaften.w50.de
http://www.patenschaften-kinder.w50.de
http://www.spenden-konto.w50.de
http://www.spenden-fuer-kinder.w50.de
____________________
Nom :
mp
Pays :
Commentaires :
Tout le monde s'accorde a dire que ce site est formidable..je confirme.
http://www.blackandwhite2.net/

http://style-mobile.sonneries.fr/
____________________
Nom :
Raphaël Zacharie de Izarra
Pays :
FRANCE
Commentaires :
- L'eau tiède qui tue -

Comment pourrais-je aimer les pluies vives d'avril qui font chanter vos toits ? Les villes semblent mourir sous l'onde vernale. L'arc-en-ciel m'afflige avec ses éclats humides. Je hais la clarté mêlée à la nue, le soleil trempé et l'averse qui rayonne ! Les flaques légères m'inspirent un mortel ennui. J'ai en horreur les reflets de l'astre sur les carreaux en pleurs. Diamants d'éther ou perles d'argent pour certains, cette eau qui ruisselle n'est pour moi que postillons d'âmes en peine et "mouillades" de dieux insignifiants.

La tempête est douce à mon coeur car elle déracine, ravage, fais voler en éclats vitres et certitudes. La neige est belle et poétique car elle est molle et met un peu de lumière dans l'obscurité. La pluie âpre sous les nuées tombe comme une délivrance. Mais la pluie tiède sous le soleil est une misère fluide, une désolation sans fracas, un malheur sans bris, un deuil à quatorze heure !

Comprendrai-je la douce folie de ceux qu'une pluie sucrée enchante ? L'eau qui s'illumine dans l'atmosphère forme une auréole bête et insipide au-dessus des cités. L'arc-en-ciel est la tombe des âmes mortes à côté de leurs funèbres pompes. Au diable les couleurs de ce faux paradis !

Poètes qui célébrez les couleurs de la pluie, soyez maudits ! Avril est le pire ennemi des mortels.

Car les coeurs sensibles des mortels en cette foutue saison des arcs-en-ciel meurent de profond, meurent de long, de lent, de mortel ennui.

Raphaël Zacharie de Izarra
____________________
Nom :
david
Pays :
belgique
Commentaires :
Super site ! Bravo au webmaster qui a su rendre le site très interressant.
Continue comme ça ;) http://sonneries-4.magikmobile.com Sonneries Logos telephone portable mobile sonneries
____________________
Nom :
Jacques
Pays :
Canada
Commentaires :
Super site... un modèle du genre... Bravo pour tout le travail effectuée car le résultat en vaut la peine! A votre tour de venir visiter le nôtre: Les Bonnes Adresses de Thoucom, à l'adresse: http://www.thoucom.net
____________________
Nom :
el-annabi
Pays :
Algérie
Commentaires :
Super vraiment trop génial, moi j'adore, je visite votre site régilièrement car il propose des choses qu'ont ne propose nul part.
____________________
Nom :
bensalem
Pays :
algerie
Commentaires :
ce que vous etes entrain de faire est tres excellent,car vous portez beaucoup d'aides et d'informations aux enfants atteints de la trisomie et surtout à leurs parents qui n'ont pas de renseignements sur la trisomie afin de faire face à cet handicap de leurs enfant trisomique.
alors merci et je vous souhaite plus de succes dans l'avenir.
salutations
____________________
Nom :
SALVATORE DI GIOVANNA
Pays :
France
Commentaires :
SUPER SITE !!! J'Y RETOURNERAIS ET EN
PARLERAIS A DES AMIS, BRAVO!!!
SI VOUS VOULEZ VISITER LE MIEN ?
____________________
Nom :
john
Pays :
Commentaires :
bon boulot!
____________________
Nom :
Dan
Pays :
Commentaires :
Très bon site. Merci.
____________________
Nom :
justine
Pays :
France
Commentaires :
Il est important de vous encourager pour votre bon travail, continuez...
____________________
Nom :
dauvergne
Pays :
france
Commentaires :
je souhaiterais savoir si les membres de votre association se sont déjà penchés sur le problème du vieillissement des personnes atteintes de trisomie 21 et sur les problèmes des adultes en général et de leur prise en charge
je suis responsable d'une commission "trisomie21" et d'une commission sur le "vieillissement des personnes handicapées mentales" au sein d'une association parentale; tout m'intéresse

merci jacqueline dauvergne
____________________
Nom :
minier
Pays :
france
Commentaires :
Bravo pour le site je le trouve tres bon !!
____________________
Nom :
abdel
Pays :
D
Commentaires :
Bravo pour le site!
____________________
Nom :
neozen
Pays :
FRANCE
Commentaires :
Ce site est tout bonnement génial! J'encourage vivement les créateurs à continuer ainsi.
____________________
Nom :
Caraïbean Miss
Pays :
France
Commentaires :
J'ai vraiment apprécié votre site et y naviguée, j'y ai trouvé toutes les infos dont j'avais besoin......Merci
____________________
Nom :
Carte virtuelle
Pays :
Commentaires :
J'adore votre site !! Bravo !!
____________________
Nom :
Raphaël Zacharie de Izarra
Pays :
FRANCE
Commentaires :
- Une histoire -

Elle me parut belle.

Pâle, frêle, mourante, on eût dit que sa détresse était son unique parure. Son éclat funèbre faisait peur à voir. Les gens sur elle se retournaient. Ou détournaient décemment le regard. A la fois attirante et repoussante, elle faisait pitié dans sa morbidité figée. Son charme consistait dans sa fragilité, sa laideur. Car à la vérité elle était laide, bien que je la trouvasse belle.

Dans son sillage, elle laissait un malaise palpable. Comme un parfum de mort, un goût âcre, une vision atroce, une idée de cercueil. Elle sentait le moisi et le formol, une odeur entêtante d'hôpital et de morgue. On la devinait condamnée.

Je lui adressai la parole sur un ton que je voulus neutre, en termes banals.

- Puis-je vous être de quelque aide, Mademoiselle ?

Je constatai qu'elle ne pouvait correctement articuler les mots, la paralysie enchaînant son corps jusqu'au champ de la parole. Une espèce de grognement grotesque et épouvantable sortit de ses lèvres tordues. De cette bouillie de sons, je captai quelques mots cependant, reconstituant la phrase dans sa cohérence sonore : elle me remerciait poliment, m'assurant qu'elle se débrouillait très bien toute seule malgré la terrible infirmité qui la clouait dans son fauteuil roulant. A travers sa grimace hideuse, je discernais un sourire qui désespérément voulait ressembler à quelque chose d'aimable.

La jeune handicapée tentait de faire oublier sa piteuse apparence et je sentais qu'elle était en train de faire un effort surhumain pour me plaire, du moins pour ne pas me déplaire... Cette sincérité, cette indigence, cette allure simiesque étaient poignantes et j'en fus bouleversé. Je reçus ses mots brisés comme une révélation : je venais de toucher le fond de sa misère.

Ses cheveux fins se déliaient avec une grâce infinie sur son front osseux. Ses mains crispées agitaient l'air avec des mouvements saccadés, des sons gutturaux sortaient de sa gorge. Mais à travers ses traits convulsés, sa gestuelle de pantin et sa constitution débile, je ne voyais que son regard. Dans ce corps accablé de souffrances et de disgrâces, son regard semblait être la seule source de beauté. Je n'oublierai jamais la profondeur, la douceur, la douleur de ce regard qui tentait de se hisser au-dessus de ce corps impotent.

Sans rien laisser paraître de mon émoi, je lui rendis les politesses d'usage et m'éloignai. Cette nuit-là je ne pus trouver le sommeil. J'étais épris de la jeune fille invalide, sans oser convenir qu'une telle déshéritée pût faire battre mon coeur sain... Le lendemain à la même heure je la revis descendre la rue. Je lui avouai presque honteusement ma flamme.

Cette idylle sans nom fut de brève durée. La jeune fille mourut quelques jours après, rongée par la maladie, terrassée par la paralysie.

J'ai conservé une mèche de ses cheveux blonds, comme une triste relique. Parfois je repense à la jeune handicapée dans son fauteuil roulant. Je revois son regard digne et noble, je revois ses cheveux clairs flottant sur son visage déchu, je revois ses lèvres déformées tentant de prononcer mon nom. Et j'entends ses grognements mêlés de pleurs étouffés, tentant maladroitement, vainement d'émettre des sons qui ressemblent à mon nom.

Raphaël Zacharie de Izarra

=======
- La détresse -

La petite fille aux boucles blondes marche droit devant elle, traversant prés et champs d'un pas égal. Sur sa joue un filet d'argent suinte, et luit furtivement au soleil. Elle pleure du bout de ses dix ans, boudeuse. Et à travers ses yeux bridés son regard perdu interroge le ciel, et peut-être même le monde entier. Son coeur est triste. Plus même : douloureux. Pire encore : blessé.

Elle le sent confusément. Elle en prend conscience progressivement, inéluctablement, comme une soudaine révélation tombée le jour même, à la minute même. Et son coeur s'alourdit au fil de ses pas. Ses pensées sont égarées, comme elles l'ont toujours été.

Elle vient, une nouvelle fois, de se faire exclure de la troupe d'enfants de son âge qui jouaient non loin de sa maison. Alors elle s'est contentée d'observer les jeux de ses camarades de loin avant de leur tourner le dos et de s'en aller au hasard dans la campagne environnante, sans vraiment en connaître l'exacte raison, dans la confusion de ses idées et de son coeur perturbés.

Elle a parcouru plusieurs kilomètres, et est déjà loin de chez elle. Elle arrive au bord d'un point d'eau, qu'elle ne connaît pas. Profond. Elle peut voir, en se penchant un peu, le ciel qui se reflète, si vaste, si beau. Et puis, en se penchant encore un peu plus elle voit son visage, si jeune, si frais. Ses larmes redoublent, et tombent une à une dans l'onde à peine troublée.

Pendant ce temps on s'inquiète de son absence, et les gendarmes sont alertés pour tenter de la retrouver. On craint pour sa vie, sait-on jamais avec toutes ces histoires de mauvaises rencontres... C'est une petite fille qui n'a que dix ans.

Combien de temps est-elle restée ainsi au bord de l'eau à scruter le ciel, à plonger le regard dans le mystère de son visage reflété ?

On a retrouvé son petit corps le lendemain, enseveli sous les flots paisibles de l'étang, telle Ophélie étendue dans son mouvant linceul de cristal. Une noyade stupide ont conclu les gendarmes. Une imprudence d'enfant fugueur... C'est ce qu'ont rapporté tous les journaux du pays. Mais qui peut dire ce qui peut se passer dans la tête d'une enfant de dix ans ?

Comment peut-on affirmer qu'à cet âge on n'a pas la sensibilité d'un adulte, au point de... Le désespoir a-t-il donc un âge légitime aux yeux des grandes personnes ?

Nul n'a osé avancer une telle hypothèse. En effet, on ne prête pas une telle subtilité d'émotion à un coeur si jeune, si innocent. Il n'y eut aucun témoin du drame, si ce n'est le vent et le chant des oiseaux. Dans l'onde la petite fille aux boucles blondes a vu son image. Elle a vraiment compris, enfin, seule face à elle-même, qui elle était, pourquoi elle était si différente des autres petites filles de son âge. Elle s'est vu pleurer, et elle a su pourquoi elle pleurait. Elle n'a pas supporté. Tout cela n'était pourtant pas grand-chose lui assuraient souvent ses parents. En fait tout ne tenait qu'en un mot, un seul.

La petite fille était trisomique.

Raphaël Zacharie de Izarra
____________________
Nom :
sophie
Pays :
Commentaires :
Félicitations pour ce site admirable pour la qualité de son design et un contenu vraiment super, je vais faire mon possible pour le faire connaître autour de moi
____________________
Nom :
bahri
Pays :
maroc
Commentaires :
votre site est trés riche en information sur la trisomie 21. Je suis une maman d'une adorable fille atteinte de ce syndrome.Certes, j'ai beaucoup de difficultés dans son éducation surtout qu'il n'y a pas de structures qui peuvent nous aider. Pour cela, je souhaite que vous m'aider dur certaines questions: ma fille yasmine a maintanant 6,5ans, et pourtant elle porte encore les couches, j'ai beau essayer pour lui les enlever mais ca marche pas, si vous pouvez m'apporter des suggestions.
De meme pour le langage, jusqu'a maintenant, elle dit un seul mot: kaka
Merci de votre comprhéension
____________________
Nom :
Francey
Pays :
Suisse
Commentaires :
Depuis que mon petit frère Florian est né, je suis comblée de joie. Même atteinds de la trisomie 21, c'est mon petit frère chéri. C'est merveilleux tout ce que peut apporter une personne comme Florian. Il est toujours content, curieux, joueur et même parfois un peu têtu... Je suis heureuse de partager avec mes 4 autre frères et soeurs le bonheur que Florian nous apporte. Merci
____________________
Nom :
cyrielle
Pays :
France à Paris
Commentaires :
J'ai 17ans, je suis lycéenne en terminale S, et j'ai décidé de faire un exposé sur la trisomie 21, c'est en effet un sujet très interessant. Votre site m'a fourni beaucoup d'informations et je vous en remercie !
Je tiens à lancer un appel, pour les besoins de mon exposé. Je recherche, si possible sur Paris,une mère d'un enfant trisomique, qui aurait décidé de garder cet enfant malgré son handicap, avec qui je pourrais m'entretenir et à qui je pourrais poser quelques questions. J'aimerais également rencontrer une femme qui aurait pris la décision difficile d'avorter d'un enfant trisomique, pour discuter avec elle, je sais que c'est assez difficile de parler de ça mais je me montrerai patiente et compréhensive. Alors si vous correspondez aux personnes que je recherche ou si vous connaissez quelqu'un qui pourrait m'aider, contactez moi.
Merci d'avance.
____________________
Nom :
cyrielle
Pays :
Commentaires :
____________________
Nom :
Tonnot-Mensier
Pays :
France
Commentaires :
J'ai 17 ans et je suis en terminale S. En ce moment je prépare les TPE et votre site m'a ennormément aidé à comprendre ce qu'est la trisomie.Cela fait plaisir après des jours de recherche de trouver un site compréhensible et très bien construit!Je vous remercie.
____________________
Nom :
Djo
Pays :
Suisse
Commentaires :
J'ai consulter votre site pour mon dossier d'examen (de fin d'année) qui concerne la Trisomie 21. Ce site m'a beaucoup touché, notamment pour la chanson qu'une maman à écrite à sa petite fille. Pour mon cas je n'ai pas de frères ou de soeurs handicapé mentaux, mais mon oncle et IMC et c'est ce qui m'a motivé pour mon dossier d'examen.

Merci pour votre site !
____________________
Database service by YourWebApps.com